Déjà enfant de la crèche : une nouvelle étape de la vie commence !

Lorsque le nouveau membre de la famille, tant attendu et réjoui, arrive enfin après 9 longs mois d'attente, le temps semble s'arrêter. Au programme : faire connaissance et s'habituer l'un à l'autre. Faire des câlins. Trouver un nouveau rythme quotidien. Et bien sûr : apprendre plein de nouvelles choses. Mais tout à coup, tout va très vite et la première période intensive est déjà terminée. Dans de nombreuses familles, la fin du congé parental marque le début d'une nouvelle étape dans la vie familiale : La période de la crèche ou de la garderie commence !

Apprendre à lâcher prise : comment réussir son adaptation ?

Les changements sont toujours synonymes d'inquiétude et d'incertitude. Peu importe le jeune âge des enfants lors de leur premier jour à la crèche : Ils remarquent tout de suite que quelque chose est différent - souvent déjà par le comportement des parents quelques jours avant le début de la crèche. Certains sont eux-mêmes excités. Ils doutent que leur enfant soit déjà prêt pour ce grand changement. Ils se demandent si leur adaptation se passera bien et si leur retour au travail se fera avec succès. L'inquiétude se transmet aux enfants. Un premier conseil : essayez de rester calme. Ayez confiance en vous et en votre enfant et accordez-lui le temps dont il a besoin. Lâcher prise s'apprend. Et cela ne se fera pas sans larmes. Mais ce n'est pas une raison pour s'inquiéter.

Comment se déroule la familiarisation ? Combien de temps dure-t-elle en général ? Quand a lieu la première tentative de séparation ? Comment puis-je savoir si mon enfant se sent bien ? Nous vous donnons ci-dessous un bref aperçu des questions les plus fréquentes que se posent les parents avant l'adaptation.

L'adaptation à la crèche et à la garderie : pourquoi est-elle si importante ?

Au cours des premières semaines et des premiers mois de leur vie, les enfants ne sont souvent pris en charge que par leur mère et/ou leur père et peut-être leurs grands-parents, et ont un cercle très restreint de personnes de référence proches. Lorsqu'ils arrivent à la crèche ou à la garderie, ce cercle s'élargit brusquement. Et ce n'est pas tout : les locaux sont également nouveaux et inconnus. Ils entendent des bruits inhabituels, sont confrontés à des odeurs étrangères et surtout à de nombreux nouveaux visages. Il est évident qu'ils cherchent d'abord à se protéger en se blottissant contre leur maman ou leur papa. Pendant la phase d'adaptation, le nouvel enfant de la crèche se familiarise donc tout doucement avec cette nouvelle situation. Pas à pas, il apprend à connaître son nouvel environnement et sa nouvelle personne de référence. Il est toujours accompagné par une personne de confiance, généralement sa maman ou son papa - cela lui donne de l'assurance et il comprend qu'il ne doit pas avoir peur de la nouvelle situation.

Comment fonctionne exactement l'adaptation ?

Bien entendu, l'acclimatation ne se déroule pas partout de la même manière, elle peut varier d'un établissement à l'autre. En règle générale, on pratique une acclimatation en douceur, c'est-à-dire accompagnée par les parents. Elle débute par un entretien d'adaptation au cours duquel tout tourne autour du petit nouveau à la crèche. Quel est le tempérament de l'enfant - est-il plutôt calme et réservé ou curieux et fonceur ? Quelles sont ses préférences particulières ? A-t-il des frères et sœurs ? A-t-il déjà été pris en charge par d'autres personnes que ses parents ? Comment dort-il ? L'objectif est d'en apprendre le plus possible sur l'enfant afin de comprendre ses besoins et ses particularités et de pouvoir réagir correctement en cas de problèmes éventuels.

La première phase : les premiers jours, l'enfant se rend dans son nouveau groupe avec un parent pendant environ une à deux heures et peut se familiariser tranquillement avec le déroulement de la journée et, s'il le souhaite, y participer. Il est important que ce soit toujours la même personne de référence qui accompagne l'enfant. Au cours des trois ou quatre premiers jours, il n'y a pas de tentative de séparation. La maman ou le papa se comportent avec retenue. Ils ne poussent pas leur enfant à faire quoi que ce soit. S'il le souhaite, il peut déjà partir seul en exploration, mais il a aussi la possibilité de revenir à tout moment dans le ""havre de paix"". En règle générale, chaque nouvel enfant de la crèche a une éducatrice qui devient sa première nouvelle personne de référence. Elle se comporte également de manière réservée, mais fait des propositions de jeu lorsque l'enfant vient vers elle de lui-même.

Le premier départ : après environ quatre à six jours, une première tentative de séparation est faite. Il est important que maman ou papa ne s'échappe pas en cachette de la salle de groupe pendant que l'enfant joue, mais qu'ils prennent congé de lui. Il est tout à fait normal que de nombreuses larmes coulent dans la plupart des cas et il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Après tout, les petits enfants ne peuvent souvent pas encore exprimer leurs sentiments autrement et disent ainsi simplement : ""Cela me fait peur. Je ne veux pas faire ça"". Ce qui est beaucoup plus important, c'est ce qui se passe une fois que maman ou papa a fermé la porte derrière lui : L'enfant se laisse-t-il consoler et rassurer par l'éducatrice ? Si c'est le cas, le temps de séparation, qui était de quelques minutes au début, peut être progressivement prolongé. Les 30 minutes deviennent une heure, l'enfant reste bientôt jusqu'au déjeuner et finit par faire la sieste dans le groupe.

Combien de temps dure l'adaptation ?

Là encore, on ne peut pas répondre de manière générale, mais cela varie d'un enfant à l'autre. La plupart du temps, les parents doivent prévoir deux à quatre semaines. Dans l'idéal, ils n'ont pas d'autres obligations pendant cette période, mais peuvent se concentrer entièrement sur cette tâche importante et, si nécessaire, être présents à tout moment.

Conseils pour faciliter l'adaptation de votre enfant

En tant que parents, vous avez une grande influence sur votre enfant. Si vous êtes agité ou mécontent de quelque chose, votre enfant le ressent immédiatement. N'hésitez donc pas à discuter d'éventuels désaccords avec le personnel de la crèche.

Il est également important de prévoir suffisamment de temps pour une acclimatation réussie. Comme nous l'avons déjà mentionné, évitez autant que possible d'avoir des rendez-vous pendant la phase d'adaptation. Sous la pression du temps ou du stress, vous et votre enfant vous crispez et l'acclimatation dure souvent beaucoup plus longtemps.

Toujours la même personne de référence : décidez avant le début de l'acclimatation qui accompagnera l'enfant pendant son adaptation. Un changement de personne de référence est toujours source d'inquiétude et rend plus difficile l'adaptation de votre enfant dans le nouveau groupe !

Entraînez-vous à la séparation avant l'entrée à la crèche : si possible, faites garder votre enfant par d'autres personnes de temps en temps avant qu'il n'entre à la crèche. Ainsi, il sera déjà familiarisé avec la situation de séparation et saura que vous reviendrez toujours !

Comment savoir si l'adaptation est réussie ?

Les enfants qui aiment aller à la crèche ou à la garderie sont détendus et se réjouissent de passer du temps dans ""leur"" groupe. Le trajet jusqu'à l'établissement est généralement détendu. Une fois arrivé, vous pouvez généralement remettre rapidement votre enfant à la personne qui s'occupe de lui - même si quelques larmes coulent au moment des adieux, elles sont généralement vite oubliées. Dans le groupe, l'enfant participe volontiers aux activités proposées. Il explore de manière autonome la salle du groupe ou le jardin et prend contact avec les autres enfants et éducateurs* de son groupe. Si tout cela est présent, votre enfant est arrivé en toute sécurité dans le groupe et s'y sent bien.

Félicitations - vous avez réussi à donner à votre enfant non seulement la sécurité de se détacher de vous et de se tourner vers d'autres personnes, mais aussi la confiance que vous reviendrez toujours. Vous avez ainsi franchi une très grande étape dans le développement de la petite enfance. Réjouissez-vous de tous les autres défis et surprises passionnants qui vous attendent à l'avenir, vous et votre famille !